Récession annoncée : euro et livre plongent face au dollar

- Avec AFP

Récession annoncée : euro et livre plongent face au dollar© ATTA KENARE Source: AFP
Un homme échange des euros contre des dollars américains dans un bureau de change de la capitale iranienne Téhéran le 8 août 2018 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

La livre et l'euro ont fini la semaine à des niveaux plus vus depuis des décennies face au dollar, les devises européennes souffrant des craintes de récession. Le yen résiste, mais le gouvernement a reconnu être intervenu sur le marché des changes.

Vers 08h50 GMT (10h50 à Paris), la livre plongeait de 0,89% à 1,1161 dollar après avoir reculé à 1,1151 dollar, un niveau plus vu depuis 1985, tandis que l'euro perdait 0,79% à 0,9758 dollar après avoir baissé à 0,9751 dollar, un seuil plus atteint depuis 2002.

Depuis le début de l'année, face au rouleau compresseur du dollar, l'euro chute de 14% et la livre de 17%. Directement affectées par la flambée du cours du gaz depuis le début du conflit en Ukraine, les économies européennes accumulent les signes de faiblesse.

En zone euro, le recul de l'activité économique s'est accéléré en septembre dans le secteur privé, selon l'indice PMI. Outre-Manche, la Banque d'Angleterre estime que le Royaume-Uni est déjà entré en récession au troisième trimestre.

Un tableau morose qui détourne les investisseurs de l'euro et de la livre, malgré des hausses marquées des taux en septembre par les banques centrales.

A l'inverse, «les Etats-Unis sont dans une position unique, avec une inflation élevée et une croissance qui persiste mieux qu'ailleurs, ce qui veut dire que la Réserve fédérale américaine (Fed) a à la fois des raisons et des moyens de remonter ses taux plus vite et plus loin que ses pairs», explique Mark Haefele, analyste chez UBS.

Le yen fait de la résistance

«La tendance de la paire euro-dollar ne va pas changer tant que l'appétit pour le risque est absent du marché en raison des inquiétudes sur le conflit Ukraine-Russie», ce qui profite au billet vert, valeur refuge, abonde Francesco Pesole, analyste chez ING.

Le yen reculait pour sa part de 0,23% à 142,72 yens, résistant un peu mieux que les devises européennes. Le 22 septembre, la Banque du Japon a maintenu sa politique monétaire ultra-souple mais le ministère des Finances a déclaré être intervenu sur le marché des changes pour soutenir le yen.

«Le mouvement a fonctionné, mais la question est de savoir pour combien de temps», prévient Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades. «Le maintien du soutien du yen nécessitera une intervention continue pendant une période prolongée et constituera un test pour la détermination et la capacité des autorités japonaises », juge-t-il.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix