Les esclaves de la brique : dans l'enfer des fabriques du Bangladesh

Suivez RT France surTelegram

Etes-vous certain que le monde dans lequel vous vivez a aboli l'esclavage depuis des siècles ? Plongez avec RT dans l'enfer des briqueteries du Bangladesh, où les conditions de travail semblent ne pas avoir changé depuis 200 ans.

Au cours de la dernière décennie, le Bangladesh a connu un boom de l'industrie immobilière. Il est nécessaire de loger une population d'environ 160 millions d'habitants dont les revenus sont extrêmement faibles. Beaucoup d'usines y fabriquent donc des briques à bas coût. Personne ne connaît exactement leur nombre : elles pourraient être de 8 à 10 000, dont près de 20% sont illégales. Mais même les usines respectant la loi offrent des conditions de travail déplorables.

Les ouvriers évoquent officiellement de bonnes conditions de vie et trois repas par jour. Mais... aucun d'entre eux n'a vraiment dit cela : les propriétaires ont interdit à tous leurs employés de donner des interviews sous peine de licenciement. Si on comparait une briqueterie du milieu du XIXe siècle à celle-ci, elles seraient quasi identiques.

Il n'y a pas de fins heureuses aux histoires de ceux à qui nous avons pu parler. Personne ne défend ces travailleurs et leurs droits. Et les propriétaire n'encourent aucune sanction. 

Découvrir plus de documentaires

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix