Les appels entre Poutine et Macron ne sont «pas nécessaires» actuellement, selon le Kremlin

Les appels entre Poutine et Macron ne sont «pas nécessaires» actuellement, selon le Kremlin© Michel Euler Source: AP
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine s'entretiennent le 26 avril 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, a affirmé ce 5 août qu'Emmanuel Macron et Vladimir Poutine n'avaient plus eu d'entretien téléphonique depuis longtemps car cela, actuellement, n'était «tout simplement pas nécessaire».

Alors qu'Emmanuel Macron téléphonait régulièrement à Vladimir Poutine au début de l'opération militaire russe en Ukraine, lancée le 24 février dernier, aucun appel entre les deux dirigeants n'a officiellement eu lieu depuis plus de deux mois. Interrogé sur ce sujet par l'agence de presse russe RIA Novosti le 5 août, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a tenu ces propos : «D’abord, la France est un Etat qualifié d’hostile en raison de toutes les mesures qu’elle prend à l’égard de notre pays. [Les présidents] n’ont pas eu de conversation téléphonique parce que le moment n’est pas encore venu. A l’heure actuelle ce n’est tout simplement pas nécessaire. En cas de besoin, ils pourront s’appeler à tout moment.» 

A l’heure actuelle ce n’est tout simplement pas nécessaire. En cas de besoin, ils pourront s’appeler à tout moment

Le dernier échange officiel entre les présidents russe et français remonte au 28 mai. A cette occasion, les deux chefs d'Etat avaient notamment évoqué au téléphone, avec le chancelier allemand Olaf Scholz, le sort de soldats ukrainiens faits prisonniers par l'armée russe. 

Auparavant, le président de la République française avait eu des entretiens téléphoniques avec son homologue russe début mai, début mars et à cinq reprises au cours du mois de février, indique l'AFP. Il s'était aussi rendu à Moscou le 7 février pour rencontrer Vladimir Poutine, soit deux semaines environ avant le lancement de l'offensive russe.

Depuis février, des responsables de pays d'Europe centrale et orientale ont reproché à Emmanuel Macron cette volonté de maintenir un dialogue avec le Kremlin, en même temps que la France condamnait l'opération militaire russe en Ukraine et prenait de nombreuses sanctions économiques et diplomatiques anti-russes. C'est en raison précisément de ces sanctions que Moscou classe la France parmi les pays jugés «inamicaux», ou «hostiles», aux côtés des autres pays de l'UE, des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada, du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande, du Japon, de la Corée du Sud, de la Norvège et de Taïwan. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix