Russophobie : une histoire de la haine

Russophobie : une histoire de la haine
Suivez RT France surTelegram

L'attitude de l'Occident face à la Russie a pris une tournure tout à fait radicale. Mais peut-on soudainement se mettre à haïr une nation toute entière ? N'y a-t-il pas là des précédents ou une tendance de fond ?

Si la russopobie est frappante depuis le début de l'opération militaire lancée par Moscou en Ukraine en février 2022, il est évident qu'elle existait avant ces événements. Depuis 2014, après le coup d'Etat du Maïdan et le rattachement de la Crimée à la Russie? Non, bien avant. Cela se compte en siècles. Il faut remonter au grand schisme religieux qui instaura la division entre catholiques et orthodoxes. 

A travers les propos du Marquis de Custine, d'Alexis de Tocqueville, et d'autres penseurs, nous découvrons que la russophobie est un phénomène constant en Occident, qui ne faiblit que lorsque la Russie perd en influence. Comme le dit le journaliste et écrivain Guy Mettan : «Plus la Russie est puissante, plus forte est la russophobie en Occident. C’est donc bon signe pour la Russie. Si la russophobie est forte, c’est signe que la Russie est forte. Au contraire, quand le chaos règne en Russie, en temps de crise, par exemple après la Première Guerre mondiale ou après la chute de l’Union soviétique, il n’y avait pas de russophobie en Occident.»

Un film qui explore les ressorts de ces relations complexes entre l'est et l'ouest. 

Découvrir plus de documentaires

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix